Ce Démarrage Veut Aider Les Voyageurs à Se Connecter Partout Où Ils Vont

De Zee.Wiki (FR)
Aller à : navigation, rechercher

Ce démarrage veut aider les voyageurs à se connecter partout où ils vont[modifier]

Tink Labs veut aider les voyageurs à se connecter partout où ils vont[modifier]

Les smartphones Handy de Tink Labs proposent des appels vocaux et Internet, ainsi que des guides de voyage locaux et des contrôles dans la chambre.

Lorsque Terence Kwok est allé en Europe en tant qu'étudiant en 2011, il est rentré chez lui avec une facture de téléphone de 900 $.[modifier]

  • Pour le voyageur habituel, alors âgé de 20 ans et étudiant à l’Université de Chicago, cet incident s’est transformé en une opportunité lucrative.
  • "Cela m'a fait réaliser que, même avec les smartphones, rester connecté tout en voyageant à l'étranger était très coûteux et peu pratique", a déclaré Kwok.
  • Pour résoudre les problèmes d'internet des voyageurs, Kwok a créé Handy, un téléphone portable conçu pour les clients séjournant dans des hôtels à l'étranger.
  • Handy permet aux clients d'utiliser Internet 3G et d'effectuer des appels illimités. Il comprend des guides de voyage locaux et des commandes pour des choses comme l'éclairage et les rideaux dans la chambre d'hôtel - mais il peut également être retiré et utilisé comme un téléphone ordinaire.
  • Aujourd'hui, les appareils sont disponibles dans plus de 2 000 sociétés hôtelières dans 82 pays. Et les commanditaires de Kwok comprennent le conglomérat technologique japonais SoftBank.

Départ à Hong Kong[modifier]

  • En 2012, Kwok a abandonné ses études à Chicago pour poursuivre son idée de Handy à Hong Kong, sa ville natale. Il a fondé une startup, Tink Labs, cette année-là.
  • Kwok a obtenu un financement initial pour son idée de téléphone portable auprès d'un ami qui avait également été désagréablement surpris par une énorme facture d'itinérance après avoir voyagé à l'étranger. Il a embauché deux employés et loué un petit bureau à Hong Kong.
Terence Kwok a fondé Tink Labs en 2012.
  • Kwok a déclaré que Hong Kong avait lancé un appel pour créer son entreprise, car il s'agit de «où sont mes racines» et l'une des principales destinations de voyages au monde, offrant une excellente occasion de tenter de rejoindre le public cible de Handy.
  • Au début, le téléphone était disponible à la location dans les aéroports. Il est devenu plus tard un appareil exclusivement réservé aux clients de l'hôtel.
  • Handy s'exécute sur une version personnalisée du système d'exploitation Android de Google, que Tink Labs modifie pour les clients de l'hôtel.

"Un produit que les invités voulaient vraiment"[modifier]

  • Selon Kwok, il a fallu neuf mois à la start-up pour obtenir son premier partenaire hôtelier à Hong Kong.
  • "Les hôtels sont très traditionnels, mais nous avions créé un produit que les clients souhaitaient vraiment", a-t-il déclaré. "L'idée était de fournir tout ce dont ils avaient besoin - connectivité, recommandations, coupons, billets d'attraction."
  • Après la signature de son premier partenaire hôtelier cinq étoiles par Tink Labs en 2014, l'entreprise a mobilisé plusieurs levées de fonds. Le tournant a eu lieu deux ans plus tard, lorsque Kwok a levé 125 millions de dollars auprès d’investisseurs, dont le géant de l’électronique basé à Taiwan, Foxconn, et la société d’investissement Sinovation Ventures, fondée par l’ancien président de Google China.
  • Cet été, SoftBank a investi dans les activités japonaises de Tink Labs. Les sociétés ont pour objectif d’ajouter des fonctionnalités telles que l’entrée sans clé dans les chambres et le paiement express aux appareils Handy.
  • Tink Labs compte maintenant environ 400 employés dans 52 pays. La construction de l'entreprise a permis à Kwok de poursuivre sa passion pour les voyages.
  • "Je travaille dans un domaine que j'apprécie absolument", a-t-il déclaré. "Cela m'a amené dans de nombreuses villes et pays différents."

Des discussions[modifier]

Pages liées[modifier]

Les références[modifier]