La Grande-Bretagne signe un accord commercial avec la Suisse alors que May expose son plan pour le Brexit à Corbyn

De Zee.Wiki (FR)
Aller à : navigation, rechercher

La Grande-Bretagne signe un accord commercial avec la Suisse alors que May expose son plan pour le Brexit à Corbyn[modifier]

Le Royaume-Uni tire le bouchon d'une compagnie de ferry sans contrat du Brexit
  • Le Royaume-Uni a signé un accord avec la Suisse garantissant que les relations commerciales entre les deux pays se poursuivront après le Brexit, a annoncé le gouvernement britannique.
  • Un accord entre les pays a été annoncé en décembre et ratifié lundi à Berne, en Suisse.
  • Il va reproduire les accords commerciaux actuels "dans la mesure du possible", a déclaré le gouvernement lors de sa révélation. Les ministres restent toutefois sous pression pour conclure de nouveaux accords avant que la Grande-Bretagne quitte l'Union européenne le 29 mars.
  • "La Suisse est l'un des partenaires commerciaux les plus précieux pour lesquels nous recherchons la continuité, représentant plus de 32 milliards de livres d'échanges par an", a déclaré le secrétaire d'Etat au Commerce international, Liam Fox, dans un communiqué.
Le Royaume-Uni tire le bouchon d'une compagnie de ferry sans contrat du Brexit
  • "Cela revêt une importance économique considérable pour les entreprises britanniques. Je suis donc ravi d'être à Berne aujourd'hui et d'assurer la continuité des activités de 15 000 exportateurs britanniques", a-t-il ajouté.
  • En tant que membre de l'UE, le Royaume-Uni bénéficie des accords commerciaux conclus par l'UE avec d'autres pays, mais il perdra ces accords dans l'éventualité d'un Brexit sans accord. La Suisse n'est pas membre de l'UE mais fait partie de son marché unique.
  • Dimanche, le directeur général de la Confédération de l'industrie britannique (CBI) a déclaré que l'incapacité du gouvernement à garantir d'autres accords commerciaux en matière de continuité des opérations était une "urgence".
  • "La perspective est que le lendemain du Brexit, ces contrats disparaîtront", a déclaré Carolyn Fairbairn à Sky News.

Lettre de stylos de mai à Corbyn[modifier]

  • Cette évolution marque une victoire temporaire pour la première ministre britannique Theresa May, qui tente de faire passer son accord de retrait avec l'UE par l'intermédiaire du Parlement.
  • May a écrit dimanche à la chef du Parti travailliste de l'opposition, Jeremy Corbyn, avec qui elle s'est entretenue depuis que son accord a été vaincu à la Chambre des communes le mois dernier. Elle a révélé que le Parlement jouerait un rôle plus important dans l'orientation des négociations avec l'UE.
  • "Nous avons l'intention de donner au Parlement un plus grand mot à dire dans le mandat de la prochaine phase des négociations, afin de répondre aux inquiétudes selon lesquelles ... les députés ne peuvent pas savoir avec certitude quelles seront les relations que cela entraînerait", a écrit May.
  • Elle a également déclaré qu'elle espérait avoir de nouvelles discussions avec les syndicats sur les "arrangements alternatifs" pour le renfort de la frontière nord-irlandaise, qu'elle cherche à obtenir avec les dirigeants de l'UE.
  • Mais elle a de nouveau rejeté les appels de Corbyn demandant à la Grande-Bretagne de rester dans l'union douanière après le Brexit, affirmant que cela réduirait la capacité du pays à conclure des accords commerciaux.
  • "Je ne comprends pas pourquoi vous croyez qu'il serait préférable de chercher à avoir son mot à dire dans les futurs accords commerciaux de l'UE plutôt que la capacité de conclure nos propres accords?" elle a écrit.
  • Si aucun nouvel accord n'a été conclu avec l'UE d'ici mercredi, May fera une déclaration au Parlement ce jour-là et présentera une motion de débat jeudi.

Des discussions[modifier]

Pages liées[modifier]

Les références[modifier]