Le bombardement du World Trade Center en 1993

De Zee.Wiki (FR)
Aller à : navigation, rechercher

Le bombardement du World Trade Center en 1993[modifier]

NEW YORK, NY - 26 FÉVRIER: Les pompiers et les équipes de secours travaillent devant le World Trade Center après que la fumée ait balayé l'immeuble de 110 étages après l'effondrement du plafond d'une gare.
  • Voici quelques informations de base sur l’attentat à la bombe perpétré contre le World Trade Center en 1993, qui a fait six morts et plus de 1 000 blessés. Six suspects ont été reconnus coupables d'avoir participé directement à l'attentat. Le septième suspect, Abdul Rahman Yasin, est toujours en fuite.
  • Les faits: L’explosion a créé un trou de 200 pieds sur 100, d’une profondeur de plusieurs étages. Cela a entraîné l'effondrement du plafond de la station PATH.
  • La bombe de 1 200 livres se trouvait dans un camion Ryder garé dans un garage sous le World Trade Center.
  • On estime que 50 000 personnes ont été évacuées.
  • Ramzi Yousef a dirigé l'organisation et l'exécution du bombardement. Il a déclaré l'avoir fait pour venger les souffrances endurées par le peuple palestinien aux mains d'Israël sous l'aide des États-Unis.
  • Calendrier: le 26 février 1993 - À 12 h 18 HNE, une bombe explose sur le deuxième niveau souterrain du parking public du Vista Hotel, sous le bâtiment 2 World Trade Center.
  • 28 février 1993 - Le FBI confirme qu'une bombe a provoqué l'explosion. Dans l’épave, des agents fédéraux retrouvent des pièces de camionnette brisées avec un numéro d’identification du véhicule.
  • 4 mars 1993 - Mohammad Salameh est arrêté après avoir réclamé le remboursement d'une fourgonnette louée. Les autorités croient qu'elles transportaient des explosifs.
  • 5 mars 1993 - Les autorités saisissent des produits chimiques pour fabriquer des bombes dans un hangar que Salameh avait loué.
  • 10 mars 1993 - Nidal Ayyad est arrêté chez lui dans le New Jersey.
  • 18 mars 1993 - Le cheikh Omar Abdel-Rahman nie toute implication dans cet attentat. Rahman est un religieux égyptien qui a émigré aux États-Unis. Certains des suspects de l'attentat de 1993 fréquentaient la mosquée du New Jersey où il prêchait.
  • 24 mars 1993 - Mahmud Abouhalima est arrêté en Égypte et extradé aux États-Unis.
  • 29 mars 1993 - Réouverture du World Trade Center.
  • 6 mai 1993 - Ahmad Ajaj devient la sixième personne inculpée du bombardement.
  • 25 août 1993 - Le cheikh Omar Abdel-Rahman est mis en accusation pour implication dans un vaste complot terroriste qui inclut l'attentat à la bombe du World Trade Center de 1993.
  • 4 octobre 1993 - Le procès s'ouvre pour quatre des accusés: Mohammed Salameh, Nidal Ayyad, Mahmoud Abouhalima et Ahmad Ajaj.
  • 4 mars 1994 - Quatre accusés, Mohammed Salameh, Nidal Ayyad, Mahmoud Abouhalima et Ahmad Ajaj, sont reconnus coupables. Ils sont condamnés à des peines de prison de 240 ans chacun. En 1998, les peines sont annulées. En 1999, les hommes ont été condamnés à des peines de plus de 100 ans.
  • 7 février 1995 - Ramzi Ahmed Yousef, capitaine du WTC, est capturé à l'étranger par le FBI et le département d'État.
  • Octobre 1995 - Le cheikh Omar Abdel-Rahman est reconnu coupable de complot séditieux et condamné à la prison à vie.
  • 8 janvier 1998 - Après avoir été reconnu coupable, Ramzi Yousef est condamné à 240 ans de prison pour son rôle dans l'organisation de l'attentat à la bombe. "Je suis un terroriste et j'en suis fier", a-t-il déclaré à la cour.
  • 3 avril 1998 - Eyad Ismoil est condamné à 240 ans de prison. Ismoil a conduit la camionnette chargée d'une bombe artisanale dans le World Trade Center.
  • 4 août 1998 - Une cour d'appel fédérale confirme les condamnations prononcées en 1994 contre quatre hommes reconnus coupables du bombardement, mais ordonne leur nouvelle condamnation, car ils n'avaient pas d'avocat au moment de leur condamnation initiale.
  • 6 août 2001 - Un comité d'appel fédéral confirme les peines des quatre hommes qui ont été condamnés.
  • 4 avril 2005 - Le département d'État américain annonce qu'il offre une récompense pouvant aller jusqu'à 5 millions de dollars pour des informations ayant permis l'arrestation et la condamnation d'Abdul Rahman Yasin, toujours en fuite.
  • 26 septembre 2005 - Un jury commence à entendre les arguments sur le point de savoir si les propriétaires du World Trade Center devraient être tenus pour responsables de l'attaque terroriste de 1993 sur le monument déchu. Des centaines d'entreprises concernées et de survivants ont affirmé dans le cadre de l'action en justice que l'autorité portuaire de New York et du New Jersey n'avait pas mis en œuvre les recommandations d'un expert visant à supprimer l'accès du public à un parking souterrain.
  • 26 octobre 2005 - Un jury new-yorkais décide que l'autorité portuaire de New York et du New Jersey a fait preuve de négligence lors de l'attentat contre le World Trade Center en 1993, qui a tué six personnes et en a blessé 1 000. Les dommages seront déterminés dans les cas pour les victimes individuelles.
  • 30 avril 2008 - Une cour d'appel confirme une décision de 2005 selon laquelle les autorités portuaires de New York et du New Jersey sont responsables des dommages subis lors de l'attentat à la bombe perpétré contre le World Trade Center en 1993.
  • 20 février 2009 - Ouverture du premier procès impliquant une victime de l'attentat à la bombe du World Trade Center de 1993 et de l'autorité portuaire. Linda Nash réclame jusqu'à 8 millions de dollars de dommages et intérêts pour les blessures subies lors de l'attaque.
  • 12 mars 2009 - Un jury alloue 5, 46 millions de dollars à Linda Nash pour les blessures subies lors de l'attaque.
  • 22 septembre 2011 - La Cour d'appel de New York, dans une décision de quatre contre trois, exclut l'autorité portuaire des plaintes pour négligence liées à l'attentat de 1993.
  • 11 mai 2012 - Le jugement dans lequel Linda Nash s'est vu attribuer 5, 46 millions de dollars pour les blessures subies lors de l'attaque est annulé en raison de l'exclusion de responsabilité de l'autorité portuaire.
  • 14 juillet 2015 - La Division des appels de la Cour suprême de New York rétablit le prix du jury pour Linda Nash.
  • 18 février 2017 - Omar Abdel-Rahman, le religieux aveugle d'origine égyptienne qui a inspiré des complots terroristes, dont l'attentat de 1993 contre le World Trade Center, décède dans une prison américaine à l'âge de 78 ans.

Des discussions[modifier]

Pages liées[modifier]

Les références[modifier]